Château de Chillon
1067-LAR-CH-2013
Architect: Larchs
Status: Competition (2013)
Visualizer: Studio
Budget: 3.500.000 €
Scale: 400 ㎡ Small
Ratio: 8.750,00 €/㎡
Types: Cultural, Cultural center

Le projet, à travers une seule intervention détaillé et précis, améliore et ennoblit l’aménagement paysager du château et dans le même temps identifie les orientations pour le développement du paysage côtier plus vaste.

A partir de la perception du paysage historique et de la structure existante, le projet est divisé en trois zones: la première, qui est la plus proche au château, qui va du pont de bois sur le chemin de fer et atteint le débarcadère, est conçu comme un paysage «noble», caractérisé par l’intersection du boulevard, la reconstruction de la chaussée et la réinterprétation de la rive du lac, imaginée comme une grande terrasse donnant sur l’eau et équipée de chaises et bacs à fleurs . Le bâtiment devient partie intégrante de l’entraînement et vous permet d’amplifier la perception des éléments du paysage (le lac, la montagne et le château); la terrasse donnant sur les douves et les plates-formes système au pied du Pavillon de jardin relient le continent au lac.

La deuxième partie du projet, qui va du château à la gare, allant de la plage au nord, renforce le système de descente vers le lac et les remblais existants. L’utilisation de la plage et du lac sera améliorée et réinterprétée à travers l’installation d’une passerelle sur les rochers, la création d’un jardin au pied du château et la définition de nouvelles zones équipées pour les loisirs et pour les touristes.

L’intervention dans le sud, au-delà du Pavillon du débarcadère, est le projet pilote pour le développement de la zone plus vaste (périmètre 1). Traversé le petit bois requalifiqué du Pavillon on arrive à une promenade, ce qui conduit jusqu’à Villeneuve. On redonne au bord du lac, déchiré et manipulé tout au long de l’histoire, le caractère naturel du lieu de connexion entre montagne et lac. Les rives verdoyantes, donnant directement sur l’eau et reposant sur les rochers, donneront nouvelle identité à la place et seront équipés d’aires de stationnement  pour les passants.

Toute intervention renforce la présence architecturale et paysagère, avec le jeu des points de vue et des dilatations. Le chemin de fer sera parfois cachés par des murs en pierre et l’architectures vertes, parfois rendue visibles et considéré comme faisant partie du nouveau paysage, dans un équilibre entre l’histoire, l’infrastructure, l’architecture et la nature.

Competition: Château de Chillon | Team: Emanuele Colombo, Paolo Molteni, Gabriele Rivolta | Collaborator: Matteo Arnaboldi | Post date: 12/01/2015 | Views: 2.047