Implantation

Le projet prend place dans le nouveau quartier des Cherpines, ensemble urbain en devenir au cœur d’un contexte paysager fort. Ce nouvel ensemble se veut attractif et propose une véritable mixité au sein du quartier par une diversité de programmes culturels, sportifs, éducatifs et de logements. Sa proximité avec les réseaux de transports publics le connecte directement avec le reste des quartiers urbains environnants et favorise ainsi son accessibilité.

L’implantation du groupe scolaire est pensée de manière à optimiser les surfaces libres au sol et créer des porosités au sein du quartier entre les futurs bâtiments d’habitation et le centre scolaire et sportif. Le bâti est divisé en deux volumes distincts connectés en sous-sol. La dualité créée entre ces deux volumes met en lumière un nouvel espace tissant des connexions entre les différentes échelles du quartier. La placette, point de convergence des flux au sein du quartier, est ainsi mise en valeur par la logique d’implantation, venant compléter le système de circulation en hélice de l’école.

Les bâtiments

L’école et les locaux parascolaires
Le bâtiment profite d’une implantation dégagée avec des classes orientées Est et Ouest et des circulations s’ouvrant sur le grand paysage. De larges ouvertures dans les salles et dans les espaces circulatoires approvisionnent généreusement tout le bâtiment en lumière naturelle. La nouvelle école se veut donc ouverte et connectée à son environnement dans une volonté de redynamiser les flux et de suggérer l’arrêt dans des espaces publics de qualité, favorisant la rencontre et l’appropriation par les habitants. Les accès aux parties du programme utilisées en dehors des heures d’ouverture de l’école sont différenciés, permettant une autonomie et une liberté d’utilisation maximale à ses usagers. La logique d’organisation interne offre par exemple la possibilité de contrôler le compartimentage pour
ainsi rendre possible l’accès indépendant aux salles de jeu et de rythmiques. L’adaptabilité et l’accessibilité est mise en avant afin de faciliter les déplacements et l’appropriation des espaces par différents types d’usagers.

Le centre sportif et les locaux de sociétés
La salle de sports est à demi-enterrée, pour réduire son impact volumétrique sur le site et permettre au public d’accéder de plain-pied au niveau de la galerie. Un couvert donne accès à la galerie de la partie sportive ainsi qu’à la cage d’escalier distribuant à l’étage les salles de sociétés. La salle de sport est reliée en sous-sol à l’école. Les deux accès garantissent l’usage indépendant de la salle par les écoliers la journée et par les sociétés le soir.

Concept paysager

Les espaces verts et arborés sont implantés avec une logique d’enchaînement et de hiérarchisation des espaces urbains qui apportent à ce quartier une atmosphère agréable et verdoyante. Un traitement végétal est utilisé pour adoucir les césures, ou ruptures d’échelle du bâti entre les logements et le centre scolaire, puis entre le nouveau quartier et l’ancien quartier résidentiel mitoyen. Les noues paysagères sont situées en bordure de parcelle et viennent ponctuer la promenade extérieure paysagère très plantée dans un cadre sécurisant et intimisant. Des sols perméables et une gestion des eaux de pluies à ciel ouvert sont utilisés afin de respecter au mieux la nature des sols.

De cette bande périphérique s’échappent quelques arbres qui viennent s’implanter ponctuellement dans le préau, pour éviter une rupture entre ces deux espaces et donner l’impression que le préau est dans un parc. Le reste du site est végétalisé de manière plus ponctuelle, définissant les lieux de vie publique.

Relation des bâtiments avec son contexte
Les formes des deux éléments bâtis sont compactes, simples et adaptées aux géométries du nouveau quartier. Elles créent un nouvel ensemble unitaire autour du préau qui met en relation les différentes parties du site.

La façade Nord-Ouest de l’école, se situant sur l’axe de circulation piétonne, s’inscrit en continuité avec l’espace public et fait face au bâtiment sportif. À ce point les deux façades créent un espace public bien identifié marqué par deux préaux couverts qui, d’une part se re-déploie vers le grand atrium lorsque l’on entre dans l’école, et d’autre part, vers le gymnase baigné de lumière.

La façade Sud-Ouest de l’école, accolée au chemin des Longues Rasses, accueille les éléments de programme nécessitant un accès direct à la livraison, comme le restaurant scolaire. De plus, les places de parkings destinées aux personnes à mobilité réduite sont placées en bordure de parcelle, permettant une accessibilité directe à l’enceinte de l’école à travers une entrée avec noyau d’escalier et ascenseur adapté.

Au Sud-Est de l’école une partie est dédiée aux locaux extra-scolaires qui peuvent fonctionner indépendamment du reste de l’école avec une entrée différenciée. Ils sont aussi en relation directe avec la cour

credits

architects: Juan Socas, E+J Archictectes  |  team: Juan Socas, Anne-Catherine Javet, Alfonso Esposito  |  collaborator: Sylwia Strzelzyk, Tomasso Alberghi, Brice Franquesa, Lou Dupraz  |  client: Commune de Plan-les-Ouates  |  status: Competition (2019)  |  clasification: finalist  |  location: Geneva, Switzerland (46.174332, 6.107578)  |  climate: Temperate, Oceanic / maritime  |  material: concrete  |  environments: countryside, Rural  |  consultant: Perreten & Milleret Ing.  |  visualizer: Studio  |  budget: 35.000.000 €  |  scale: 6.000 m2 medium  |  ratio: 5.833,33 €/m2  |  types: education, school  |  views: 560