• β

  • Beta Architecture
    studio specialized in
    unbuilt architecture

Our work.
Collection.

La création d’un nouveau Musee Gugenheim au sein de la zone portuaire d’Helsinki pose la question de la relation entre l’Art versus le Public et d’autre part entre le Musée en tant que batiment versus la Ville et son espace public.

« PERPENDICULAR » explore cette relation dans deux directions.

A.

Horizontalement, le nouveau Musée se comporte comme une extension de l’espace public de la ville en proposant la juxtaposition de deux espaces rationnels et géométriques basés sur une declinaisons d’un plan en grille.

Il y a d’abord un espace couvert éclairé zénitalement qui propose une succession de « chambres » génériques accolées les unes aux autres sans couloirs.

Le choix de l’utilisation d’une grille dans toute sa radicalité offre une disponibilité à l’usage. Mais plus qu’un systeme économique en terme de gestion de l’espace ou d’une flexibilité programmatique, cette configuration tend à valider l’existence meme du contenu muséal et de la variété de ses manifestations.

La mise en place en série d’éléments structurels simples comme la poutre, le poteau ou la cloison,  ne repondt pas seulement à des fins contructives mais définit également l’expression formelle du Musée, sa materialité propre.

Les éléments architectoniques sont dupliqués, agglomérés, épaissis, pour revendiquer l’architecture identitaire du Musée.

En complément de cet espace couvert,  les performances artistiques peuvent s’exprimer dans  un espace ouvert, un jardin interieur délimité par une enceinte de pierre naturelle qui habrite une galerie pour les expositions temporaires et les ateliers.

B.

à la premiere partie horizontale du Musée qui fait le lien entre espaces publics, et contenu et performances artistiques, vient s’élever une extension verticale et fine centrée sur la dalle horizontale, à l’intersection de la « grille de chambres » et du jardins interieur.

Ces deux éléments perpendiculaires forment une seule entité qui devient un nouveau landmark dans le paysage portuaire, à l’image d’un immense voilier.

Dans cette partie haute du Musée on retrouve des espaces d’expositions de grande hauteur, restaurants avec vues panoramiques, boutiques et des espaces de projections.

Cette mise en scene verticale de l’Art reflete l’envie d’exposer la richesse et la variété d’un contenu, d’une programmation artististique de manière frontale avec la ville.

Le projet ne tendt pas à se fondre dans le paysage mais plutot à revendiquer une  présence assumée dans son contexte portuaire et dans le skyline de la ville d’Helsinki, en offrant les outils appropriés et adaptable à l’expression de l’Art et aux changements de société.