• β

  • Beta Architecture
    studio specialized in
    unbuilt architecture

Our work.
Collection.

Le projet veut offrir une conclusion élégante à la ville de Carouge du côté du Val d’Arve. Un ensemble de volumes de gabarits progressifs prend place le long du chemin menant au bord de l’Arve, en prolongement du couvert existant de la piscine.

Ce faisant, une esplanade publique ombragée prend forme devant la tribune du stade de football, distribuant tour à tour l’accès au parking public souterrain, le stade et le nouveau centre aquatique. Une relation directe s’établit naturellement avec le passage des Tireurs-de-Sable qui relie directement la nouvelle esplanade des sports au Clos-de-la-Fonderie.

Du côté est, entre le centre aquatique et la promenade du CEVA, le nouveau parc de la piscine relie visuellement la promenade longeant la route de Veyrier à la falaise de Champel pour embrasser du regard le Val d’Arve tout entier, révélant au passage la topographie originelle des lieux et la vue sur le Salève.

Le nouveau centre aquatique est décomposé en quatre volumes simples – quatre maisons – entre lesquels apparaît l’entrée principale. Chacun de ces volumes se caractérise par l’affirmation d’un élément majeur du programme : bassin d’animation pour le
premier, grand bassin pour le second, espace bien-être pour le troisième et enfin bassins de loisirs pour le quatrième volume.

Chaque maison est éclairée zénithalement sur la totalité de sa surface par des sheds de dimensions qui lui sont particulières, à l’image des halles d’ateliers industriels du Clos-de-la-Fonderie tout proche. Son épiderme est ponctué de percements circulaires offrant des vues ciblées sur l’extérieur et contribuant à produire des sensations lumineuses variées au long du parcours.

Le parti pris qui consiste à loger chacun des 4 programmes aquatiques dans une maison à sa mesure permet d’envisager des ambiances nuancées pour les différents espaces : les sons, la lumière (naturelle et artificielle), les couleurs, la température des bassins
contribueront à offrir des expériences sensitives fort contrastées. Les passages d’une maison à l’autre, de l’intérieur vers l’extérieur et inversement, contribueront à l’agrément d’un équipement public ludique et sensuel.