Parc des princes
0896-FAL-CH-2014
Architects: Fala, Ahmed Belkhodja & Samuel Maire
Status: Competition (2014)
Visualizer: Studio
Scale: Medium
Types: Education, School

Pour l’œil planificateur, le site de la nouvelle école de Vaulruz est stratégiquement placé en lisière du développement résidentiel du village. Ainsi, l’école saura devenir un des cœurs de la vie du village sur le long terme. L’œil du poète y verra en plus l’opportunité d’un véritable dialogue avec le paysage. Il s’agira de concevoir une école sensible à la géologie du lieu, dont la silhouette sera découpée dans l’étendue des terres agricoles, résidentielles, et de la plaine dans son ensemble.

Consciente de ces deux points de vue, notre proposition consiste en l’instauration d’un univers dans ce paysage, un univers dédié à la scolarité.

La volumétrie est simple et rationnelle. Elle affirme la singularité de la vocation du bâtiment avec des moyens ordinaires. Son horizontalité suit le fil de la Sionge tout en répondant aux prairies voisines. Incidemment, toutes les salles de classes disposent de la lumière du Sud.

L’expression architecturale est sobre et claire. Une façade de briques définit un territoire généreux et ouvert de tous côtés pour l’école. En son sein, le sérieux de l’architecture se révèle illusoire. Le bâtiment de l’école n’occupe qu’une part de ce territoire, le reste est dédié au jeu. L’ensemble est une vaste toile dont les enfants sauront s’emparer.

Les abords de l’école sont d’un gazon abondant. Là où la parcelle est longée par une route, un trottoir est mis en place. L’ensemble des places de parking et des zones de dépose est placé au Sud, le long du chemin de Belle- Fontaine. Ainsi, l’accès à l’école est aussi aise et efficace que possible, y compris pour les usagers à mobilité réduite. Dans le même but, l’ensemble du programme est disposé sur un seul niveau, au rez-de-chaussée.

Il s’agit de faire le pari d’une école généreuse et claire pour les princesses et princes du villages, pour leur dédier un espace dans le paysage. L’architecture du projet est d’une simplicité enfantine. Les éléments constructifs sont disposés de manière honnête et claire. Les matériaux sont locaux et peu onéreux, leur mise en place est extrêmement aisée et rapide. Il s’agit d’un univers franc et compréhensible, même pour un enfant.

Le mur du périmètre est en briques de terre cuite, similaires à celles employées dans la plus belle aile de l’ancienne école de Vaulruz. À l’aide de linteaux en béton, les briques définissent un motif donnant l’illusion que le mur est le bâtiment. Au fur et à mesure de son approche, le visiteur comprend que le mur sert avant tout à donner un visage clair à l’école, c’elle-ci n’occupant qu’une part du périmètre de brique.

Une fois passé le mur de brique, l’école en bois se révèle enfin. La rationalité de sa structure permet une organisation limpide du programme: Depuis le foyer central, toutes les pièces sont distribuées par un large corridor donnant aussi sur l’aire de jeu. Ainsi, toutes les pièces bénéficient d’un ensoleillement optimal par le sud, et les classes peuvent s’orienter de manière à avoir les fenêtres sur leur gauche. Le corridor sert à la fois de circulation et d’espace de récréation intérieur, utilisable en cas de mauvais temps par exemple.

Les classes occupent les ailes, avec la possibilité d’envisager des accès entre elles. Le reste du programme est à proximité immédiate du foyer. La classe d’enfantine bénéficie du calme de l’extrémité Ouest, ainsi que d’un accès indépendant, et de la possibilité de se délimiter une part du corridor et du terrain de jeu. De part et d’autre de l’entrée centrale, les bureaux du concierge et du principal donnent directement sur le foyer.

Une bande continue entre le foyer et les pièces incorpore les portes, bancs, rangements, lavabos, descentes d’eaux pluviales, etc. Y est aussi incorporée la couche pare-feu permettant une évacuation extrêmement efficace par le corridor. Les flux d’air bénéficient aussi de ce principe d’organisation ; l’air est amené par les façades Nord et Sud et récupéré le long de cette bande longitudinale centrale.

L’extension future s’inscrit entièrement dans le périmètre définit par le mur de briques, de part et d’autre de la place de jeu extérieure. Ainsi, les principes constructifs et organisationnels de l’école se prolongent le long du mur en toute simplicité.

La place de jeu extérieure est spacieuse et variée. Différents traitements de sol définissent des zones de jeu à la géométrie élémentaire, et aux qualités différentes : Asphalte, terrain de sport, sable, gravier, végétation. Dans la partie Nord- Est, la végétation naturelle se répand à l’intérieur du périmètre et est agrémentée d’arbres.

Différents appareils de jeu sont aussi disposés librement dans le reste de la cour. En fonction des besoins sécuritaires, des filets dans les ouvertures du mur de briques pourront empêcher aux enfants de quitter le périmètre scolaire lors des récréations. Cependant, la cour reste visuellement ouverte sur l’extérieur de tous côtés.

Avec ses différents éléments, la place de jeu est une constellation de couleurs et de formes qui constituera un environnement idéal pour le jeu des enfants. Peu visible, pour le voisinage direct, elle pourra par contre être devinée depuis les hauteurs du paysage.

Competition: École à Vaulruz | Post date: 27/05/2014 | Views: 4.264