• β

  • Beta Architecture
    studio specialized in
    unbuilt architecture

Our work.
Collection.

Les bâtiments existants, organisés autour d’un patio central datent des années soixante. Il sont construits en ossature béton, conçus sur une trame de 1m75 régulière. Autour du patio, la galerie couverte, comme un cloitre autour du jardin, permet de relier en extérieur couvert tous les bâtiments. Elle est construite en poteaux poutres et dalle béton, sur une double trame (3m50). La surface du jardin est de 2000m2, celle de la galerie de 700m2. La surface de la salle de réception à construire est de 214m2. La salle de convivialité trouve les 126m2 dans l’actuelle salle avec des travaux mineurs de mise à jour sans toucher au mur de refend.

La salle de réception et la terrasse se développeront sur le même niveau altimétrique que la salle de convivialité, en conservant le surplomb sur le jardin 1m plus bas. Posé sur le vide sanitaire, un plancher à la même altimétrie que l’existant (1m au-dessus du sol) forme un sol construit. Il est constitué par des dalles en béton préfabriquées, dimensions 175x175x12cm, posées sur les poutrelles béton préfabriquées : en partie extérieure avec joints secs entre dalles permettant l’évacuation des eaux; en partie intérieure avec une isolation épaisse par dessous (plaques isolantes en vide sanitaire).

Au niveau de la jonction avec le bâtiment existant, il est prévu de poser les dalles sur une cornière filante scellée dans le soubassement existant en béton, avec libre dilatation des dalles horizontalement. Les travaux en infrastructure comprennent également la réalisation des 2 escaliers d’accès à la galerie. En pied des façades existantes, un platelage en caillebotis acier permettra de continuer le sol tout en maintenant l’amenée d’air et

de lumière au droit des ouvertures des caves et vides sanitaire. La préfabrication de ces petits éléments de plancher permet une efficacité de chantier et une simplicité de manutention par le passage existant. Ce sol construit est interrompu autour du magnolia existant, où le sol naturel est conservé et planté de plantes vivaces et fougères 1m plus bas, accessible par 4 emmarchements sur les 4 côtés de ce jardin intérieur.

Côté jardin, la différence de niveau est rattrapée par la topographie du jardin lui même. Le sol engazonné remonte en pente douce vers le sol construit pour permettre son accessibilité sur toute sa largeur et de façon à ménager naturellement un accès de livraison et PMR vers le jardin. Cette bande roulable est matérialisée par un caillebottis acier posés sur une couche de préparation roulable et plantée pour conserver l’unité perceptive d’engazonnement. Cette topographie participe aussi à une gestion des eaux pluviales : recueillir les eaux de ruissèlement de manière gravitaire autour de l’oeuvre en profitant du bassin existant qui sera remanié pour stocker et infiltrer les eaux.