Les murs existant sont l’origine de la construction. Nivelés de façon à avoir une altimétrie constante, puis épaissis, ils servent d’appui aux éléments du programme.

Dans ce contexte urbain à fort dénivelés, un toit de faible hauteur laisse la vue dégagée depuis la rue haute et les immeubles voisins. Vaste dalle de béton brut, elle couvre l’ensemble de l’emprise du marché originel. Un décalage périphérique apporte l’éclairage nécessaire aux masses habitées. Façade à part entière, elle est pensée comme un miroir d’eau qui reflète la ville.

Entre brutalité du béton et massivité du socle maçonné, une place publique couverte, lieu de rassemblement s’impose. L’entité évènementielle et l’entité travail sont mises à distance par une traversée piétonne, révélée par l’unique percement de la toiture. Ce vide entre intérieur et extérieur, offre des espaces de grande flexibilité, et un bâtiment à traverser plutôt qu’un objet à contourner.

credits

architects: BAST, Benjamin Coustes  |  status: Competition (2013)  |  competition: Centro socio-cultural Reinosa  |  visualizer: Studio  |  budget: 900.000 €   |  scale: 1.600 m2 medium  |  ratio: 562,50 €/m2  |  types: cultural, cultural center  |  views: 1.601

same competition (+10)

Cavejastudio, Davide Lorenzato, Eva Damià | Pedro Miguel Santos | Serrano y Baquero | Acha Zaballa Arquitectos | Francés + Sastre | Fala | Olite Arquitectos, Koldo Fernández Gaztelu, Javier Ugarte Albizu | Sinaldaba | Alcolea + Tárrago | RAS Arquitectura | BAST, Benjamin Coustes