Forme urbaine

Le bâtiment constitue un volume parallélépipédique avec toiture à quatre versants. Le volume évoque des liens avec les fermes de la vallée. En effet, la matérialité du bâtiment s’inspire des éléments communs à la typologie des fermes, si bien adaptant les matériaux au contexte contemporain. Un socle en béton remplace le mur en pierre traditionel, et le bardage en bois d’origine locale s’adapte pour envelopper de façon continue l’ensemble du volume, qui sera identifié en tant qu’objet abstrait depuis les différents flancs de la vallée. Deux vidages du volume, stratégiquement disposés dans les extrémitiés du bâtiment, pourvoient d’une protection contre les intempéries et contre le rayonnement solaire excessif, tout en soulignant les parcours intérieurs du bâtiment.

Espaces extérieurs

Parallèlement au tracé de la Sionge, se dispose un troittoir continu et légèrement en retrait par rapport à la route de belle-fontaine donnant accès au bâtiment et à la zone de stationnement. Cet espace permet la dépose des éléves tant per les parents comme par le bus scolaire. En continuité avec l’axe principal marqué par le cours du ruisseau de la Sioge, se localisent successivement le terrain de basket, la prairie de jeu (permettant un élargissement postérieur du bâtiment), l’Ecole, la place de jeu et le parking. Afin de renforcer cette linéarité et de protéger les voisins acoustiquement, se propose une ample frange arborée en tant qu’espace naturel pour le jeu et la détente.

Le bâtiment

Le programme s’organise en deut étages, regroupant les espaces de classe primaire et de classe infantine, et localisant les locaux communs et administratifs en rez-de-chaussée. La configuration proposée permettrait une entrée unique en cas d’élargissement en façade Est et, en cas nécessaire, une entrée indépendante pour les classes infantines en façade Ouest. Toutes les salles de cours bénéficient d’un éclairage naturel optimal grâce aux larges baies vitrées, qui en rez-de-chaussée permettent une sortie directe à l’extérieur. Les dimensions des baies, le mobilies, la configuration des escaliers, et en général l’ensemble de la conception spatiale du bâtiment s’adapte à l’échelle de ses petits futurs usagers.

Programme et circulation

À l’extérieur, les circulations s’organisent selon l’axe longitudinal qui structure l’ensemble du project. Se créent à l’extérieur trois strates de circulation : un transit rapide en véhicule pour la dépose, qui borde la route de la belle-fontaine, un transit traversant le bâtiment et permettant la liaison entre salles et espaces de jeu et de sport, et un espace arboré plus intime et naturel pour la détente et l’épanouissement. À l’intérieur de bâtiment, une configuration rationnelle de l’espace rassemble les zones de circulation, maximisant l’éclairage dans les salles et créant des espaces de dégagement amples, favorisant l’intération et dynamisés par la présence de percées visuelles.

credits

architects: Josep Ferrando, David Recio, Miquel Rodríguez  |  collaborator: Arnau Sumalla, Gian Marco Maddalena, Goun Park, Taegweon Kim, Giulieta Hidalgo  |  client: Commune de Vaulruz  |  status: Competition (2014)  |  competition: École à Vaulruz  |  location: Vaulruz, Switzerland (46.621273, 6.987434)  |  climate: Oceanic / maritime, Temperate  |  material: wood  |  environment: Urban  |  visualizer: Play-Time architectonic images  |  scale: medium  |  types: education, school  |  views: 3.026

same competition (+5)

Josep Ferrando, David Recio, Miquel Rodríguez | [A+M]2 architects | FAKT | Juan Socas | Lapo Ruffi, Vanessa Giandonati | Fala, Ahmed Belkhodja & Samuel Maire