Le projet répond aux besoins d’un programme varié réagissant et s’adaptant au contexte de différentes manières.

Le bâtiment existant et le nouveau volume annexé, occupés par l’UAPE, nurserie et crèche, s’insèrent à l’échelle du village en continuité avec le tissu urbain. L’espace de jeu extérieur de l’UAPE est situé au nord-est du bâtiment existant, protégé de la route.

La salle de gymnastique et l’école occupent deux volumes plus importants, créant entre eux une cour ouverte sur l’axe de la vallée, qui établit une relation forte avec le paysage et le contexte.

Ces volumes font partie du terrain agissant comme des éléments de transition entre la partie supérieure et celle inférieure de la parcelle. L’introduction du programme dans ces deux volumes réagit à la pente naturelle du terrain.

La salle de gymnastique qui est un espace plus haut, s’enfonce dans le sol, devenant ainsi l’élément de liaison entre les deux environnements différents, celui à l’échelle du village et celui de la cour de l’école.
Son accès se fait par le foyer à la cote supérieure de la parcelle, ainsi qu’à la cote de la cour directement au niveau des gradins pour le public.

L’école primaire, avec accès à la cote de la cour, se trouve dans la partie la plus basse du  terrain, profitant de la lumière naturelle ainsi que de la tranquillité et la vue du lieu.

La récupération du bâtiment existant est faite en conservant les matériaux actuels, qui sont répétés dans le nouveau volume annexe, à l’exception de la couverture en zinc.

La salle de gymnastique et l’école sont constituées d’une structure en béton armé, à l’exception de la structure de couverture de la salle de sport, composée d’éléments en bois lamellé collé.

Les façades extérieures aveugles sont en béton apparent alors que celles qui sont transparentes se composent d’encadrements avec de grands châssis en bois qui, en continuité avec le revêtement de la cour, également en bois, créent un espace uniforme et confortable.

Les couvertures sont recouvertes d’une couche végétale, ce qui renforce l’idée d’un bâtiment en étroite relation avec le terrain.

A l’intérieur les revêtements de sol sont en chape et les plafonds en béton apparent, tandis que les surfaces verticales sont revêtues de bois de façon à rendre les espaces plus confortables. Une seule exception pour la salle de sport où le sol et le plafond sont en bois.

En plaçant le parc de stationnement de voitures dans la partie du terrain adjacente à la route, la zone restante est définie comme zone piétonne, à l’exception du stationnement dans la cour de l’école, lors d’événements occasionnels. L’accès aux parcelles adjacentes est garanti.

La cote supérieure du terrain, occupée par le parc de stationnement, est finie avec un revêtement dur d’asphalte, tandis que le reste du terrain, pensé vert, est laissé nature, avec des dalles engazonnées là où est prévu le passage sporadique de véhicules.

L’aire de jeu de l’UAPE et la cour de l’école ont un revêtement entièrement en bois de façon à rendre ces espaces plus confortables et plus sûrs.

credits

architects: Lopes Brenna Architetti, Rafael Verhaeghe Marques  |  status: Competition (2013)  |  competition: Centre scolaire à Bagnes  |  consultant: Pedrazzini & Guidotti Sagl, Andrea Roscetti  |  visualizer: Studio  |  scale: medium  |  types: education, school  |  views: 2.850

same competition (+4)

[A+M]2 architects | Lopes Brenna Architetti, Rafael Verhaeghe Marques | Atelien Architecture | Cristóbal + Monaco, Helena Aguilar Balea | 2:pm architectures, Loïc Cendrier