Collège 700 E3C1
3051-2PM-FR-2020
Architects: AIA Architectes, 2:pm architectures
Client: Conseil Départemental de la Gironde
Status: Competition (2020)
Location: Bordeaux, France
Coordinates: 44.822656, -0.685461
Climate: Oceanic / maritime, Temperate
Material: Wood
Environment: Undefined
Visualizer: Lotoarchilab
Budget: 17.900.000 €
Scale: 10.916 ㎡ Large
Ratio: 1.639,79 €/㎡
Types: Education, School

L’implantation proposée s’appuie et tire parti de la forme singulière de la parcelle proposée: le losange. Cette figure géométrique présente une rationalité propice à l’organisation du programme du collège autour de sa cour et au mode constructif. Cette rationalité s’accompagne d’une certaine souplesse dans les usages permettant d’aménager des vides, des transparences et des accès dédiés pour les pratiques sportives ou associatives hors temps scolaires.

L’architecture du projet exemplifie les grands ouvrages agricoles du Sud-Ouest : séchoirs à tabacs, séchoirs à maïs ou simple corps de ferme en s’inspirant de leur morphologie longiligne et de leur matérialité. L’architecture collège marque aussi une transition entre l’échelle du tissu pavillonnaire du quartier de Beutre et celle du futur quartier de l’Aéroparc qui verra le jour de l’autre côté de l’avenue Roland Garros. Outre la valorisation du cadre écologique de la Plaine des Sports dans lequel le collège s’inscrit ; propice à l’apaisement et à l’apprentissage, cet environnement permet de développer plusieurs formes de porosités physiques entre l’équipement et son contexte, et entre les espaces intérieurs du collège et la nature omniprésente.

Ainsi, plusieurs failles aménagées en jardin offrent une continuité paysagère entre le paysage extérieur et les espaces récréatifs végétalisés au cœur du projet. Les aménagements proposés rendent possible une appropriation commune, non sexuée, et l’invention d’usages multiples. Son aménagement est également pensé comme une exposition de systèmes qui dans la pratique quotidienne participent à l’apprentissage des élèves. Pourquoi fait-il plus frais à l’ombre de l’arbre ? Où s’en va l’eau de pluie qui tombe dans la cour ? Quels liens existent entre le climat et le cycle annuel des plantes ?

Chemins des eaux pluviales matérialisés par de larges caniveaux en béton désactivé, traversée sur pilotis au-dessus de la noue, ilots de fraîcheurs, et les strates végétales sélectionnées s’imposent ainsi comme éléments de réponses.
Ainsi, la nature environnante devient un support d’expérimentations éducatif qui donne envie et stimule une appropriation commune et mixte.

Collaborator: Cyrille Beirnaert | Consultant: AIA Ingenierie, AIA Environnement, Namixis Systea, Orfeabegc | Landscape: COBE Paysagistes | Post date: 30/05/2023 | Views: 1.478