• La citadelle d’apprentissage

  • 2782-3E2-BDX.FR-2020
  • by Atelier 3E2R

Nous avons tous traversé à un moment de notre vie, un espace éducatif quel qu’il soit. Nous avons tous une multitude de souvenirs rattachés à l’école, qu’ils soient heureux ou malheureux. L’école est une entité qui occupe une place majeure dans notre société et dans la construction de chaque individu, elle est un réel socle de la république que l’on pourrait ériger en monument de la république tant il est important dans la constitution de notre société. Le système éducatif français autrefois précurseur de par sa gratuité, sa laïcité, s’est aujourd’hui en partie délité. Si ses fondements restent égalitaires, il n’en reste pas moins qu’aujourd’hui elle ne réduit plus les inégalités et cristallise la reproduction sociale. C’est ainsi un nombre non négligeable de jeunes citoyens, mais aussi d’enseignants qui se sentent
abandonnés dans un système unitaire prônant la performance.

La citadelle d’apprentissage, équipement aux allures de ruine habitée cherche à inventer un nouveau lieu d’apprentissage, complémentaire à l’école. C’est au cœur du grand parc à Bordeaux qu’il trouve sa place, un quartier populaire de grand-ensemble en pleine régénération. Le projet est conçu comme une structure minimale et robuste, prenant la forme d’une étagère urbaine. Par son allure d’espace public vertical accessible à tous, il répond à l’enjeu de créer un lieu de rencontre pour tous, un repère visible et identifiable à l’échelle du quartier, mais aussi de la ville. Plus précisément, il cherche à devenir un lieu icône capable d’accueillir une diversité des possibles basés autour de la transmission.

Le béton est ici principalement utilisé comme le squelette de l’édifice. Il constitue l’ossature durable et visible d’un équipement public capable de résister aux affres du temps. Si ce matériau reste reconnu pour avoir une faible empreinte carbone rapportée au cycle de vie d’une structure, il est de plus, dans notre cas, une réponse à un contexte singulier. En effet, dans un environnement de grands ensembles aux figures monolithiques principalement faites de béton et aujourd’hui reniés, un des enjeux est de réinterpréter les formes produites par ce matériau. Montrer que par opposition aux formes planes et imperméables des grands ensembles, le béton peut aussi produire des structures beaucoup plus légères et poreuses en adéquation avec les multiples usages de ce lieu.

Cette ossature de béton crée donc ici des vides à remplir, quand d’autres sont laissés libres à l’indétermination des appropriations. Ainsi l’idée est de mettre en avant une démarche architecturale singulière pour cet équipement socio-éducatif.

credits

architect: Atelier 3E2R  |  team: Gautier Baufils, Gaspard Journet  |  client: Unknown  |  status: Competition (2020)  |  clasification: finalist  |  location: Bordeaux, France (44.860697, -0.580645)  |  climate: Oceanic / maritime, Temperate  |  material: concrete  |  environment: Urban  |  visualizer: Studio  |  scale: 12.000 m2 large  |  types: cultural, mixed use  |  views: 937