Un nouveau pôle public

Une grande maison accueille l’ensemble du programme de la salle polyvalente. Avec le centre scolaire et la salle de gymnastique situés sur le côté Nord de la rue de Sommentier, elle donne naissance à un véritable pôle public. Adossée à la forêt des Râpes, cette nouvelle centralité proposera un dialogue à distance avec le village historique de Vuisternens situé au-delà de la ligne de chemin de fer. Elle assurera également une polarité régionale à l’échelle de cette vaste commune réunissant plusieurs villages depuis sa récente refonte.

Le projet paysager exploite les qualités du site : la présence de la forêt, l’ouverture sur le paysage au Sud, le dégagement offert par le terrain de football. La nouvelle construction s’implante précisément dans le territoire, sur ses différents côtés des espaces aux fonctions clairement définies rayonnent : au Nord/Est, une place de jeu prolonge le préau en herbe de l’école, les gradins du terrain de foot sont prolongés par un parvis sur le côté Sud/Est et surplombé par la buvette, le versant Nord/Ouest est dévolu aux véhicules, l’accès au parking en surface et en sous-sol est partagé avec celui de la déchèterie et enfin, c’est au Sud/Ouest que nous trouvons le parking arborisé.

La nouvelle bâtisse s’insère en douceur dans la topographie, la pente naturelle qui s’écoule vers le Sud/Ouest définit deux niveaux de référence, celui de l’entrée principale côté route de Sommentier et celui des accès de service côté parking.

Caractère

La nouvelle salle polyvalente est ancrée dans son temps et dans son territoire. Dotée d’une silhouette contemporaine, elle est en grande partie réalisée avec le bois des forêts voisines. Sa toiture emblématique se présente sous la forme de trois élégantes caisses de bois clair flottant devant forêt des Râpes marquée par la verticalité des épicéas.

Organisation

En coupe, 3 strates superposées organisent le bâtiment:

– Un socle en béton recyclé protège les programmes inscrits dans la topographie, le parking sous-terrain, l’abri de protection civile, les vestiaires et le niveau inférieur de la grande salle.
– Un ruban vitré assure l’éclairage naturel nécessaire à l’ensemble des locaux.
– Une charpente de bois, recouverte d’une peau faite de planches de sapin et de métal, abrite le tout.

En plan, le programme est réparti en 3 bandes juxtaposées :
– La première comprend l’entrée principale, les services destinés au public et quelques gradins. Au niveau inférieur prennent place les vestiaires et les dépôts du programme de gymnastique, le tout doté d’un accès latéral direct au terrain de foot voisin. Au sous-sol nous trouvons l’abri de protection civile.
– La seconde, au coeur du bâtiment, contient la salle double modulable. Au sous-sol se glisse le parking couvert.
– La troisième contient la scène, les dépôts attenants, les loges, l’office et une entrée secondaire de plain-pied avec le parking et le terrain de football.

Un escalier extérieur couvert mène à la buvette qui surplombe le stade. Au sous-sol se trouvent les locaux techniques.

Flexibilité

Le bâtiment est conçu pour assurer la plus grande flexibilité d’usages. Il est capable de recevoir en souplesse des activités très diverses : sport scolaire, sociétés sportives, spectacles, kermesses, loto, compétitions (en salle ou sur le terrain de foot adjacent). Ses accès, principal au niveau supérieur et secondaire au niveau du parking et du terrain de football, ainsi que la superposition de l’office et de la buvette sportive offrent des synergies qui permettront des usages inédits.

Mobilité

– La route de Sommentier passe à un régime de zone de rencontre dans le secteur du nouveau pôle public afin de favoriser les traversées piétonnes.
– Un couvert situé le long de la place d’accueil abrite l’ensemble des deux roues, directement en relation avec l’entrée du bâtiment et des gradins du terrain de foot.
– L’accès en voiture se fait le long de la forêt des Râpes par le chemin d’accès à la déchetterie mutualisant ainsi les surfaces en enrobé et établissant une claire séparation entre le trafic motorisé et de mobilité douce.

Développement durable

– Le projet cherche un dénominateur commun à trois préoccupations : le souci de l’environnement, le confort de l’usager et le coût de construction. Il cherche un équilibre subtil et adéquat entre des exigences énergétiques rationnelles et les besoins d’habitabilité et de bien-être des usagers tout en garantissant des coûts d’investissement et d’entretien raisonnables. Tous les choix constructifs vont dans ce sens : compacité des volumes, excavations minimales, structure porteuse rationnelle, continuité de l’enveloppe thermique des bâtiments.
– Energie grise : le bâtiment limite son impact environnemental par sa compacité qui optimise sa surface d’enveloppe extérieure et donc également ses frais d’entretien, par la rationalité de la structure porteuse qui minimise la matière et facilite une flexibilité à long terme, par le recours à des matériaux durables et locaux, recyclés ou recyclables partout où cela est possible.

– Perméabilité des sols et gestion des eaux : la compacité du bâtiment et de ses sous-sols permet d’infiltrer le maximum d’eaux pluviales de façon naturelle. Le projet propose une gestion globale des eaux pluviales à ciel ouvert.

Technique et performance

Le projet répondra à la norme Minergie P ou équivalent. Conformément au cahier des charges, le bâtiment est doté d’une chaufferie fonctionnant aux énergies renouvelables et capable de desservir les deux bâtiments publics voisins, le centre scolaire et la salle de sport. Les options techniques seront définies ultérieurement. Une installation de ventilation à double-flux est prévue, elle sera accompagnée d’une ventilation naturelle de la salle double. Des panneaux photovoltaïques occupent la vaste toiture de la salle double.

Le projet et la structure porteuse

La structure porteuse proposée pour la nouvelle Salle de sport double polyvalente est conçue en bois et béton armé. En général le béton armé est utilisé pour la partie en sous-sol et les éléments porteurs verticaux. Le bois est utilisé pour la structure de la toiture.

Le bâtiment a une base rectangulaire de env. 64 x 40 m en sous-sol, réduite au niveau de la Salle de sport à env. 55 x 33 m. L’ouvrage a un étage en sous-sol, à la limite de la nappe d’eau supposée, et s’élève hors-sol jusqu’à +12.00 m en dessus du niveau ±0.00 (819.00 m.s.m). Le bâtiment est subdivisé en trois secteurs principaux clairement définis : l’Entrée principale, la Salle de sport, la Scène et les locaux publics. En dessous, avec la même subdivision en trois, on trouve les Vestiaires plus l’Abris PCi, le Parking et les Locaux techniques.

La structure porteuse est integrée à la conception architecturale. Elle répond aux caractéristiques des différents espaces : les grands espaces de la Salle de sport avec ses ouvertures longitudinales vitrées, l’Abris PCi, construit et dimensionné selon les dispositions techniques concernant les ouvrages de protection civil fédéral.

Dimensions et matériaux des éléments principaux de la structure

La toiture en bois est décomposée en trois secteurs, elle est constituée par des poutres en bois lamellé collé avec des éléments de couverture en bois panneauté multicouche. La direction des poutres est invariablement parallèle au côté le plus long du bâtiment. La toiture de la Salle de sport est constituée par des poutres en bois lamellé-collé 2000×260 mm GL 28k disposées en travées simples sur 28. 5 m (rapport l/h= env. 14) avec entraxe de 2.0 m et par la dalle en éléments en bois panneauté multicouche de 16 cm d’épaisseur. La toiture au-dessus de la Scène comprend des poutres en BLC 700×200 mm GL24h disposées en travées simples sur 13.0 m avec entraxe de 1.0 m et des éléments de dalle de 12 cm d’épaisseur assemblée aux nervures.

L’Entrée principale est constituée par des éléments de dalle en panneaux nervurés de 12,6 m de long et 42 cm de hauteur, avec des poutres en BLC 300×140 mm GL24 h avec entraxe de 60 cm disposées en continue sur deux appuis avec porte-à-faux de 3.2 m et par une travée principale de 9.4m. La dalle, assemblée aux nervures, est constituée, comme pour la Scène, par des éléments en bois multicouche de 12 cm.

Tous les éléments des poutres en bois s’appuient sur les parois de bord et sur les poutres-cloisons en béton armée de 30 cm d’épaisseur de la Salle de sport. La structure en béton armé est constituée par des dalles de 30 où 40 cm d’épaisseur qui s’appuient sur des parois de 20 à 30 cm d’épaisseur ou sur des piliers préfabriqués, selon l’utilisation prévue des locaux. Les dalles intermédiaires qui se trouvent sur les côtés du bâtiment ont une épaisseur de 30 cm et travaillent en deux directions en continue avec travées entre 8 et 9 m (rapport l/h env. 26-30).

La dalle principale au 1° sous-sol, plancher de la Salle de sport et en même temps plafond de l’Abris PCi, a une épaisseur constante de 40 cm. L’épaisseur de la dalle est définie par les exigences liées au confort pendant les activité sportives ou les spectacles prévus dans la Salle de sport et celles des abris de protection civile. La dalle de l’Abris PCi s’appuie sur un système linéaire de murs avec entraxe de env. 5 m, sollicité par une onde de choc aérienne de 100 kN/m2. La Salle de sport se trouve en dessus du Parking souterrain. La dalle est donc appuyée sur un grillage de piliers avec entraxe de env. 8.35 x 8.00 m (rapport h/l env. 21).

La dalle doit en effet avoir une rigidité suffisante pour assurer le confort vis-à-vis des vibrations induite par les activités sportives. Selon la SIA 260, la fréquence propre f de la dalle doit être plus grande que 8 Hz. Un radier en béton armé de 50 cm d’épaisseur assurent la descente des charges des éléments verticaux jusqu’au sol morainique.

Système statique et constructif

Le système statique de la Salle de sport, avec les poutres principales de la toiture en bois disposées le long du bâtiment et fixées aux poutres-cloisons transversales en béton armé, assure au mieux l’utilisation des espaces internes et la possibilité de bénéficier de grandes surfaces vitrées. Hors-sol la stabilité de l’ouvrage sousmis aux efforts horizontaux dus aux actions du vent et du séisme, est assurée transversalement par les poutre-cloisons, qui se transforment en « cadres géants », et longitudinalement par les parois en béton armé délimitant la Scène. Sur la toiture la transmission des forces horizontales coplanaires se fait par les panneaux en bois panneautés multicouches, qui sont assemblés entre eux. Selon le rapport géotechnique préliminaire, avec un seul niveau en soussol, le fond de fouille devrait se trouver au-dessus du niveau de la nappe phréatique. Un drainage périphérique et un masque drainant sous-radier sont envisagés.

Les questions relatives à la nappe phréatique devront être approfondies au cours des études. Selon les dispositions techniques des ouvrages de protection, le terrain est classifié comme terrain de fondation cohérent, compact et stable.

Travaux d’exécution

Pendant les travaux de construction le champ de football et l’accès à la déchetterie restent en fonction. Les travaux de terrassement sont prévus en général avec talus libres. Sur la côte de la rue qui descends vers la déchetterie une enceinte de palplanche est prévue le long de la partie plus profonde de la fouille et un talus en partie supérieure. La gestion des eaux météoriques, de même que celles résiduelles du terrain, se fera au moyen de rigoles et puisards en fond de fouille munis de pompes. La construction en béton armé se fait de manière conventionnel avec la mis en place du béton confectionné sur chantier ou issu d’une centrale de bétonnage. Enfin le montage de la toiture en bois, qui est produit en préfabrication et qui complète les travaux principales concernant la structure porteuse. L’utilisation de bois local est envisagée.

credits

architect: Aeby Perneger & Associés  |  team: Jan Perneger, Patrick Aeby, Riccardo Guglielmi, Andrea Schiavio  |  collaborator: Messi & associati SA Studio d'ingegneria, Fragment architecture  |  client: Commune de Romont  |  status: Competition (2019)  |  location: Fribourg, Switzerland (48.6476111,6.9238333)  |  climate: Continental, Temperate  |  materials: concrete, wood  |  environment: countryside  |  visualizer: Fragment Architecture  |  budget: 9.000.000 €  |  scale: 22.892 m2 large  |  ratio: 393,15 €/m2  |  types: pavilion, sport  |  views: 1.179